Wouter Van der Veen présente la carte postale des Racines

(Dr) Wouter van der Veen

Je suis né en 1974 à Doorwerth, un petit village du bord du Rhin, aux Pays-Bas.

En 1984, mon père a choisi de poursuivre sa carrière en France. Après une année ou deux dont je ne garde pas de très bons souvenirs, j’ai fini par m’acclimater et à tomber profondément amoureux de mon pays d’accueil, de sa langue et de sa culture.

Après des études de Lettres, j’ai eu la chance de trouver mon premier emploi au Musée Van Gogh d’Amsterdam, où j’étais en charge de la transcription de la correspondance française du peintre : 350 lettres couvrant les quatre dernières années de sa vie, celles qui auront fait sa gloire.

J’ai poursuivi mon parcours avec une thèse sur les sources littéraires de Van Gogh à l’Université d’Utrecht. En 2004, j’ai fondé par passion les Éditions Arthénon. En 2008, j’ai pris un poste de Maître de Conférences à l’Université de Strasbourg – expérience que j’ai interrompue après 6 ans de bons et loyaux services.

Auteur de nombreux livres et articles, scientifiques et grand public, jamais consensuel et porté à penser en dehors des clous, j’ai eu la chance de faire une découverte majeure sur la fin de vie de Van Gogh en 2020, relayée par les médias du monde entier.

Aujourd’hui, je suis actif en tant que chercheur, auteur et éditeur, en toute indépendance, tout en assumant un rôle bénévole à l’Institut Van Gogh en qualité de Directeur Scientifique.

Mon pari insensé est de compter sur la bienveillance de mes lecteurs pour vivre de mes passions et de continuer à partager les fruits de mes recherches – et de mon émerveillement.